Les Ohms, les watts et les mAh pour les vapoteurs débutants

Quand vous débutez la vape, les termes techniques utilisés dans les notices des différents composants sont du chinois, même si un bon vendeur a passé 30 mn à vous expliquer.

Si vous allez sur internet pour comprendre, vous risquez de tomber sur les tutoriels ou vidéos techniques qui vous embrouilleront plus qu’autre chose, car ils ciblent plutôt les vapoteurs expérimentés.

Beaucoup de professionnels de la vape sont consternés par le type de matériel que certaines boutiques proposent encore de nos jours. Vendre pour faire du chiffre est bien sûr plus rentable que de donner de bons conseils comme pour tout autre produit de consommation courante.

Dans cet article je souhaite juste expliquer les caractéristiques techniques importantes, de manière simple, sans prodiguer des détails trop techniques, pour que tout fumeur qui entre dans une boutique de vape, ne se laisse pas berner par un vendeur peu scrupuleux.

Les 3 notions importantes à connaître sont les Ohms et les Watts et les mAh.

Mais c’est quoi au juste ?

LA VALEUR DES RÉSISTANCES EN OHMS

Ohm désigne une unité de résistance électrique (sigle mathématique ). Cette unité porte le nom du physicien d’origine allemande Georg Ohm, qui publia la loi d’Ohm en 1827, une loi qui permet de déterminer la valeur d’une résistance

Sans elle, rien n’est possible et surtout pas le vapotage. Son rôle est de chauffer, puis de vaporiser le liquide pour cigarette électronique. 

Elle se présente toujours de la même façon qu’elle que soit la marque ou le modèle : elle est constituée d’une enveloppe métallique qui la protège et permet sa manipulation pour la positionner à l’intérieur du réservoir (de différentes façons selon le clearomiseur).

Elle est composée d’un élément de chauffe (un ou plusieurs fils résistifs) ainsi qu’une matière absorbante (souvent du coton) car il est en contact avec l’e-liquide.

Chaque extrémité du fil résistif est connectée aux bornes + et – et c’est un transfert d’énergie entre ces deux bornes qui fait chauffer la résistance.

Une résistance possède une valeur en Ohm plus ou moins grande qui va jouer sur la tension (volts) ou la puissance nécessaire à la vaporisation (les watts, que l’on peut régler ou non – voir plus bas). C’est cette valeur qui va déterminer la plage de puissance qu’il est possible d’utiliser ou non.

Cette valeur oscille généralement entre 0.1 et 2.5 ohm.

Les sensations ressenties au niveau des saveurs, du volume de vapeur et de la sensation en gorge diffèrent en fonction de cette valeur et de la puissance adaptée qui lui correspond.

Petit détail : le courant électrique est envoyé à partir de la batterie de la cigarette électronique à chaque appui sur le bouton de feu (fire). Contrairement à la logique, il faut se rappeler la chose suivante :

  • plus la valeur de cette résistance est élevée, plus la vapeur sera douce (car la puissance nécessaire sera faible pour la faire fonctionner)
  • et inversement, plus la valeur est basse, plus la vapeur sera aggressive (il faudra monter la puissance pour pouvoir produire de la vapeur).

Un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir :

Douce = Élevée (le E est après le D dans l’alphabet)
Agressive = Basse (le B est après le A dans l’alphabet)

La valeur des résistance est en général inscrite sur la résistance elle-même. Par exemple, pour une résistance de 1,2 ohm il sera inscrit: 1,2 ‎Ω. Il est même fréquent que la plage de puissance adaptée soit directement inscrite sur la résistance.

Pour un sevrage tabagique facilité,
une valeur de résistance supérieure à 1 ohm est recommandée,
pour permettre de vapoter avec un taux de nicotine élevé,
permettant de diminuer les sensations de manque.

LA PUISSANCE EN WATTS

Les watts, c’est la puissance à laquelle vous vapez. Certains matériels permettent ce réglage (bouton + et – à côté du bouton « fire »), d’autres le calculent automatiquement sans que l’on puisse intervenir, notamment sur les modèles les plus simples (pas forcément les moins efficaces d’ailleurs).

Pour les matériels sur lesquels le réglage est possible, il ne se fait pas toujours de façon précise, et il existe une plage d’utilisation. Il convient de tester les différentes valeurs de cette plage de puissance pour atteindre la sensation de vape que l’on recherche.

Il est possible de vaper en dehors de cette plage de puissance, mais cela représente tout de même un risque.

  • Une puissance avec une valeur inférieure à la valeur minimum de la plage rendra votre résistance peu réactive. Vous obtiendrez donc une vape peu efficace, avec un faible volume de vapeur et des risques de fuite de e-liquide avec des projections dans votre bouche.
  • Inversement, une puissance supérieure à la puissance maximale définie par la plage risque d’user plus rapidement votre résistance à cause d’une chauffe trop rapide. Vous risquez alors de brûler le coton de votre résistance et d’obtenir ce que l’on appelle un dry hit.

Certains vapoteurs vous parleront de « Sweet Spot » qui désigne le réglage idéal à utiliser avec une résistance. Cette notion est un peu trop technique pour un vapoteur débutant. En effet, elle oblige à connaître la loi d’Ohm, qui permet d’appliquer une tension optimale à une résistance. Je ne détaillerai donc pas ce point ici, mais pour ceux que ça intéresse, vous trouverez tout un tas de tutoriels sur youtube.

L’idéal pour un vapoteur débutant est de tester ce qui lui convient le mieux, et lui permet de supporter le taux de nicotine qui lui a été conseillé en fonction de son passé tabagique (en suivant bien sûr les préconisations de la fiche technique du matériel).

L’AUTONOMIE DE LA BATTERIE EN mAh

Dans la pratique, il est difficile de donner des valeurs réelles, car l’autonomie d’une batterie dépendra de la valeur de la résistance insérée dans votre matériel, de la puissance automatique ou réglable, mais aussi, de votre manière de tirer sur votre e-cigarette.

Néanmoins, on peut indiquer les notions suivantes :

350 mAh : env. 5 cigarettes
650 mAh : env. 10 cigarettes
1000 mAh : env. 15 cigarettes
2000 mAh : env. 25 cigarettes
3000 mAh : env. 35 cigarettes

CONSEILS

Il ne faut pas oublier que la vape reste un moyen de stopper le tabac.

Pour se faire, il est préférable d’utiliser de la nicotine qui diminuera grandement les sensations de manque.

Il faut savoir que les matériels puissants allant à plus de 50 watts ne sont pas nécessaires pour arrêter de fumer, bien au contraire, et risque de rendre votre expérience désagréable.

Pour débuter, mieux vaut prendre un matériel simple d’utilisation. Le marché en est inondé, alors je conseillerai de partir sur une marque ayant fait ses preuve comme :

  • Aspire
  • Eleaf
  • Geek Vape
  • Innokin
  • Joyetech
  • Justfog
  • Kangertech
  • Smok
  • Vaporesso
  • Voopoo

Toutes ces marques ont un vaste choix de matériels adaptés au sevrage tabagique, allant des modèles les plus simples sans aucun réglage, aux modèles un peu plus sophistiqués (sans ressembler pour autant à des usines à gaz très déstabilisantes pour un débutant).

Plus vous aurez d’autonomie, plus vous serez autonome la journée en ne risquant pas de tomber en panne sèche de batterie. Si vous prenez un matériel avec peut d’autonomie, mon conseil serait de vous équiper de 2 kits de manière à en charger un pendant que vous vapotez sur l’autres.

Un peu plus de précisions techniques pour ceux que ça intéressent :

Les bons critères de choix pour un matériel adapté

Il existe beaucoup de matériel et de e-liquide sur le marché de la vape, et à chaque vapoteur correspond un matériel bien précis.

Pour faire votre choix, voici quelques bases capitales.

Il est recommandé

  • de vous adresser dans des boutiques spécialisées
  • de ne pas vous laisser séduire par du matériel en vitrine, tant que le vendeur n’aura pas pris la peine de vous demander des détails sur votre passé tabagique.
  • de ne pas hésiter à demander du matériel pour débutant.

Normalement, un bon vendeur doit :

  • vous poser des questions avant de vous proposer quoi que ce soit,
  • ne SURTOUT pas vous proposer de vaper en 0 mg/ml de nicotine (passez votre chemin si tel est le cas),
  • respecter le budget moyen qui tourne autour de 80 euros grand maximum pour un primo.

Alors comment savoir quel est le bon matériel ?

Il y a des informations capitales à ne pas négliger pour faire un choix.

La taille

Pas toujours évident, les petits matériels risquent de manquer d’autonomie ou de puissance, et les gros n’apporteront rien de plus, bien au contraire (chaque box/tube ayant des réglages avancés, il est important de connaître le langage de la vape avant de les utiliser).

Il faut parvenir à trouver le bon équilibre en fonction de votre passé tabagique, de votre besoin en nicotine, du hit (gratouillis dans la gorge à l’inhalation), et bien sûr de vos goûts esthétiques).

Les résistances

Pour bien débuter, la résistance de l’atomiseur (qui contient le e-liquide) dont la valeur est exprimée en ohms, doit se situer au maximum à 1 ohm, pour vous permettre de vapoter en dessous de 20 watts à des taux élevés de nicotine (ne pas avoir peur de cette nicotine, c’est elle qui vous empêchera d’avoir l’envie de fumer qui revient sans cesse).

Le type de vape

95% des vapoteurs ont réussi à arrêter de fumer avec un “tirage serré” c’est-à-dire similaire à une cigarette classique quand on avale la fumée. Il se peut que ce type de vape ne soit pas le vôtre, mais c’est important de débuter ainsi. Rien n’empêche de faire évoluer votre vape par la suite.

Le taux de nicotine

Si vous êtes un gros fumeur, ne prenez pas d’ e-liquides en dessous de 12 mg/ml, cela risque d’être le fiasco.

Le 18 mg/ml est le taux de nicotine idéal pour aborder un sevrage efficace et durable.

Certains ont même besoin de rajouter des patchs, gommes ou tout autre substitut de nicotine, ce qui n’est pas incompatible. Les taux de nicotine létale sont bien supérieur à ce que vous pourriez vaper toute une journée.

Le pourcentage des ingrédients de base, le PG (Propylène Glycol) et la VG (Glycérine Végétale)

Pour les matériels débutants, il est préférable de ne pas prendre de e-liquides avec un pourcentage de VG important pour éviter d’encrasser les résistances, et donc être obligé de les changer plus souvent. Les matériels pour primo-vapoteurs ne sont pas adaptés. Un bon compromis se situe avec un e-liquide en 50 PG/50 VG (se méfier de l’ordre PG/VG ou VG/PG).

Le choix du e-liquide

Les 3 catégories principales sont :

  • “les classics” (plus axés goût tabac, mais qui n’ont aucun rapport avec la vraie cigarette),
  • “les fruités” (rafraîchissants et de plus en plus souvent mentholés) et 
  • “les gourmands” (mélanges divers et variés de caramel, fruits à coques, gourmandises…). 

Ce choix dépend de vos papilles. N’oubliez pas qu’avec l’arrêt du tabac, celles-ci renaissent et risquent de vous surprendre.

Pour conclure

Une fois sorti de chez le commerçant spécialisé, vous risquez d’avoir tout oublié. N’hésitez pas à vous inscrire sur des groupes Facebook ou de consulter les forums pour poser vos questions.

Néanmoins, un petit mémo ici pourra vous aider.

L’importance de l’airflow dans un atomiseur

« Airflow » est le terme anglais pour « flux d’air« .

Sans vouloir rentrer dans une explication trop technique (ça n’a l’air de rien, mais en fait ça l’est 🤗 …), ce terme désigne le système d’entrée et de réglage du débit d’air présent sur les clearomiseurs.

Il vous permet d’inspirer plus ou moins fort selon sa grandeur et son réglage.

Prenant généralement la forme d’une bague perforée, il permet d’ajuster le volume d’air entrant dans votre clearomiseur. 

Il est facilement identifiable et se trouve soit en haut, soit en bas, cette position ayant aussi son importance dans le choix d’une vapeur chaude ou froide.

Parfois, il est caché par souci d’esthétique, et je déconseille vivement ce type d’airflow aux débutants, car si la bague se dérègle, cela peut cramer la résistance et leurs donner un goût fort désagréable en bouche.

Airflow en haut

Airflow en bas

Airflow invisible

mais bien présent

L’importance de cette entrée d’air

Plus l’airflow est petit et/ou fermé, plus il est difficile de tirer sur la cigarette électronique, le tirage est alors serré (comme une vraie cigarette), et les résistances doivent alors être haute, soit supérieures à 1 ohm.

Plus l’airflow est grand et/ou ouvert, plus il est facile de tirer sur la cigarette électronique. Le tirage est alors aérien, mais correspond plus à des résistances basses (en dessous de 1 ohm).

Cette distinction n’est pas forcément facile à repérer lors d’un premier choix de matériel. Sur une cigarette électronique, les bouffées doivent être plus douces et plus longues (entre 3 et 4 secondes), pour permettre à la résistance de bien chauffer et au e-liquide de s’évaporer.

Conseiller est difficile car chaque vapoteur a SA vape.

Celle qui lui correspond le mieux, qui lui permet

  • de ne pas se brûler les lèvres en vapotant,
  • de ne pas tousser toutes les 5 minutes,
  • de lui procurer du plaisir,
  • de lui éviter d’avoir envie de fumer,
  • de vapoter le e-liquide de son choix (vape souvent différente entre fruités/gourmands/classics),
  • d’avoir le taux de nicotine adapté,

sera celle à favoriser, et il est beaucoup plus facile de faire ce choix en boutique la 1ère fois, plutôt que de commander sur internet.

Attention aussi à la taille (grandeur du trou sur le haut du clearomiseur) du drip tip.

Pour un tirage aérien, un grand drip tip est préférable.

Pur un tirage serré, mieux vaut un petit drip tip.

Original, clone ou contrefaçon ?

Vaste sujet… différence encore souvent discutée chez les vapoteurs qui parfois se fâchent, mais c’est vrai qu’il y a une différence non négligeable entre clone et contrefaçon :

Je ne souhaite pas relancer ce débat mais simplement informer le vapoteur lambda.

Pour en savoir un peu plus, plus de 300 pages à consulter ici.

— Le mot “clone” regroupe deux notions : la copie et la contrefaçon. Si les experts du débat savent souligner la nuance, pour le vapoteur lambda, le clone est sensiblement le même objet que l’original et il porte le même nom que l’original en étant parfois affublé du préfixe “clone” ou “style”—

Vap’You – 2014

L’évolution d’internet et des réseaux sociaux mènent souvent la vie dure au marché de la vape.

Mais qu’est-ce qui fait débat ?

L’excuse avancée par les fervents défenseurs de « clones » expliquant que ça leur permet de « tester » avant d’acheter est tout simplement fausse. De plus, s’ils ne connaissent pas la différence entre clone et contrefaçon, ils s’exposent dangereusement…

Les réseaux sociaux, via les groupes de discussion ou de revente, ont toujours été le reflet de la façon dont les gens consomment les produits : si le clone est bon pourquoi acheter le vrai (le budget aussi est important…) ?

Et à contrario si le clone est nul alors l’original l’est également !!!!

Dans la majorité des domaines, la contrefaçon est très souvent mal perçue par les consommateurs.

Mais dans le domaine de l’électronique, et surtout celui de la cigarette électronique, ce marché parallèle de la contrefaçon est souvent approuvé par les clients eux-mêmes (j’avoue qu’il m’est arrivé à mes débuts, de me procurer des clones… pas malin, mais tout le monde n’a pas 100 euros à investir dans du matériel dont il n’est même pas sûr d’être satisfait).

Il est quand même important de préciser que la contrefaçon est un marché illégal, donc aucune taxe n’est perçue.

Tout va dans la proche du fabricant et du revendeur, du black à l’ancienne.

Les risques sanitaires ne sont pas à négliger…

✅ Quand un modeur conçoit un atomiseur ou un mod, il va utiliser des matériaux de qualité pour que ce matériel soit performant, ou des matières premières gageant de la qualité du produit.

Bien évidemment, tout cela influe sur le prix de fabrication et de revente au client.

C’est souvent onéreux, mais comme dans tous les domaines il existe un marché de luxe (modes, parfumerie, automobile, etc.) et un marché tout public.

❌ Le fabricant de contrefaçon va réaliser une copie du produit original en essayant de tirer les coûts vers le bas dans tous les processus de réalisation (matière première, main d’œuvre, finition, etc.).

Quand on achète un sac de haute couture contrefait, le seul désagrément qu’on puisse constater sera celui de la durée de vie du produit, mais dans la vape ça peut être très dangereux.

  • Des matériaux dangereux voir toxiques peuvent être utilisés (plombs, bisphénol, matériaux pollués, etc.)
  • Les normes de sécurité sont rarement respectées (absence de trous de dégazage sur les mods, électronique de mauvaise qualité pouvant prendre feu, courts-circuits, etc.)
  • L’absence de contrôles qualité n’arrange rien au problème, les produits défaillants se retrouvent sur le marché et aucun SAV n’est bien entendu disponible.

Restons donc prudents sans jugement excessif sur les utilisateurs….

Acheter ou vendre de la contrefaçon que ce soit dans la vape ou d’une manière plus générale c’est s’exposer à des dangers qui peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Acheter de la contrefaçon c’est accepter que des enfants soient exploités ou accepter de financer indirectement des réseaux terroristes.

Acheter des produits originaux ou des contrefaçons, c’est votre responsabilité.

Par où commencer si je veux vapoter ?

Si vous êtes ici, c’est que la vape vous interroge, vous attire, ou vous passionne, qui sait ?

☀️ — Peut-être allez-vous l’essayer pour arrêter de fumer, car vous en avez eu des retours positifs de la part de vos proches, mais vous manquez de motivation ?

☀️ — Peut-être avez-vous trop prêté attention à l’emballage médiatique négatif autour de cet outil de réduction des risques tabagiques, et vous ne savez plus quoi penser ?

☀️ — Peut-être aussi que vous ne vous sentez pas capable de recommencer un arrêt du tabac par peur d’un nouvel échec ? L’envie de fumer est plus fort que votre volonté...

Alors voilà, vous hésitez encore… voire vous avez peur de vous lancer.

Rassurez-vous c’est tout à fait normal, et vous n’êtes pas le premier à traverser toutes ces étapes désagréables de questionnements incessants. 🤗

Continuer la lecture de Par où commencer si je veux vapoter ?

Le Kit Cosmo de Vaptio

Que demander de plus pour un vapotage de qualité !

Du point de vue de l’utilisation, le kit Cosmo 1500mAh 2ml est d’une simplicité déconcertante, ce qui est un plus pour les débutants. Il satisfera aussi les vapoteurs qui ont l’habitude de se déplacer et qui ne recherchent pas un matériel trop imposant.

 

Continuer la lecture de Le Kit Cosmo de Vaptio

Le Pod Orion Q de chez Lost Vape

ATTENTION SI VOUS COMMANDEZ DES CARTOUCHES SUR INTERNET

Le pod est compatible avec les cartouches du pod Orion Q en 1 ohm et celles du pod Orion initial en 0,5 ohm.

(la 0.25 ohm du pod Orion initial ne sera pas reconnue).

Généralités

Le Pod Orion Q est le petit frère du Pod Orion de chez Lostvape. Il est fabriqué par Lost Vape Quest (filiale).

Sans chipset DNA, il est beaucoup plus simple à utiliser et conviendra aux débutants. La puissance maxi est de 17 watts, ce qui permet une bonne autonomie avec sa batterie de 950 mAh. L’utilisation est simplissime : un loquet pour dévérouiller la cartouche et la changer, un bouchon vissé qu’il suffit de dévisser pour remplir, et un switch pour vapoter.

Petit, élégant, de bonne facture il vous suivra partout. De plus, si vous n’avez pas de poche ou de sac, un cordon tour de cou est fourni pour transporter votre Orion Q en toute simplicité malgré tout.Tout en acier inoxydable avec un revêtement façon fibre de carbone, le toucher est agréable et la prise en main excellente. Le bouton principal  (fire) est  positionné au centre de la tranche, afin de tomber parfaitement sous votre pouce ou vos doigts en fonction de vos préférences.

Gros avantage pour moi : remplissage par le haut en dévissant simplement le petit bouchon (système assez rare dans les pods à cartouches).

Continuer la lecture de Le Pod Orion Q de chez Lost Vape

Le kit iWu de chez Eleaf

Tout d’abord un grand merci à l’Ours Vapoteur, pour m’avoir envoyé gratuitement ce pod. 😀 (cliquez sur l’ours pour accéder au site de vente en ligne)Compact, le Kit iWu offre des fonctionnalités épatantes en proposant une déclenchement automatique pour plus de simplicité au niveau de l’utilisation. Il est également muni de toutes les sécurités nécessaires contre la sur-charge, le sous-chargement et les courts-circuits.

Pratique et passe partout, ce Pod pourra convenir à des vapoteurs novices souhaitant aborder un sevrage en douceur, mais ravira  aussi les vapoteurs expérimentés ayant occasionnellement un besoin plus accru en nicotine (je l’utilise personnellement en petite inhalation directe).  Le Pod iWu est parfaitement adapté aux sels de nicotine.Il est important de préciser à un vapoteur débutant pour qu’il ne se décourage pas, qu’un petit effet diesel (lenteur de chauffe du coil) est présent lors de la 1ère inhalation après allumage. Ceci est le cas de beaucoup de pods à déclenchement automatique.

Continuer la lecture de Le kit iWu de chez Eleaf

Atomiseur RTA Siren 2 – Digiflavor 24 mm

Le Siren V2 RTA de Digiflavor est un atomiseur reconstructible dédié à l’inhalation indirecte.

Il existe en 22 mm et 24 mm.

Ce n’est pas une nouveauté, mais il mérite qu’on s’y intéresse côté usinage, restitution des saveurs et facilité de montage.

Son air-flow va de très serré (idéal pour un fort taux de nicotine) au tirage moyen pour accepter une inhalation directe toute en douceur et en saveurs (à déconseiller néanmoins aux amateurs de gros nuages !😉).

Présentation

Un RTDA type GTA (Genesis Tank Atomizer) : le liquide est ici « puisé » dans le réservoir pour alimenter le coil.

Le plateau est donc surélevé dans le tank, ce permet d’avoir une vapeur plus froide que sur un RDTA, tout en conservant l’avantage de la capillarité.

Un atomiseur bien pensé et simple à coiler (monter le coil)

Le Plateau

Les plots de serrage du coil sont à vis horizontales. Assez large pour ce type d’atomiseur, ce plateau permet d’utiliser à peu près tous les fils existants (les gros résistifs étant à éviter bien sûr pour ce type de vape), et offre de ce fait, la possibilité de faire des coils de 3mm et le montage est mono coil.

Si vous débutez dans le montage de coil, reportez-vous ICI.

Un air-flow complet et adaptable à chaque vape MTL

Le réglage s’effectue à l’aide d’une bague très classique qui présente deux côté de réglage, et qu’il suffit de tourner pour positionner.

Vous aurez le choix entre 9 positions différentes de très serré à légèrement aérien, soit un réglage ultra précis.

  • un simple trou qui vient en regard de l’un des cinq trous du bottom cap (de l’autre côté de la rangée de trous sur la photo).
  • Ensuite, une ouverture bien plus grande qui permettra de choisir un, deux, trois, quatre ou cinq trous selon son envie. Au delà de trois trous, on peut s’essayer à l’inhalation directe.

Au total, ça n’est pas moins de neuf réglages possibles pour ce flux d’air, ce qui permet presque toutes les vapes possibles.

Un avantage incontestable : cet atomiseur est très silencieux.

Un remplissage facile

Comme pratiquement tous les atomiseurs à réservoir de nos jours, le Siren V2 ne déroge pas à la règle du remplissage par le dessus.

Point besoin donc de le dévisser pour remplir le réservoir. Grâce à une gorge sur la cheminée centrale, il suffit d’une ouverture en un quart de tour. Très pratique et facile, mais il faut trouver la technique !

Caractéristiques

  • Diamètre : 24mm Hauteur : 44mm
  • Longueur du drip tip : 15mm
  • Capacité : 4,5ml

Contenu du kit

  • 1 x Siren V2 version 24mm
  • 1 x Tube Pyrex 4,5ml
  • 1 x Clé six pans
  • 1 x Sachet de pièces de rechange
  • 2 x Résistance préfaites
  • 1 x Manuel utilisateur

N’hésitez pas à commenter tout en dessous de l’article, ça fait toujours plaisir ! 😉

Kit SX Mini Mi Class – Le Pod mini de chez Yihi

Yihi n’avait pas encore sorti de pod, voilà chose faite, et la simplicité qui le caractérise fait que ce tutoriel sera très bref. 😆

Le SX Mini Mi class par Yihi a un design soigné et des finitions parfaites.

C’est un pod version haut de gamme, léger, compact et inférieur à 40 euros sur le marché, tarif inhabituel pour la marque.

Ergonomique, le remplissage en e-liquide se fait facilement en dévissant votre top cap, en enlevant la capsule/joint à l’aide de la petite clé fournie.

Ce pod est totalement automatisé et ne demande aucun réglage fastidieux pour satisfaire pleinement les vapoteurs débutants.

Le chipset SX290 offre une interface simple avec de nombreuses protections (court-circuit, surchauffe etc.).

Sa cartouche de 1.8 ml fonctionne avec une résistance céramique MTL de 1.0 ohm utilisable entre 7 et 12 W pour une vape en inhalation indirecte au plus proche des saveurs de votre e-liquide.

Le rendu est quasi identique à celui d’une cigarette classique, c’est à dire que le tirage est très serré (aucune possibilité de réglage d’airflow).

La batterie intégrée de 400 mAh offre une bonne durée de vape, étant donné la puissance modérée nécéssaire à son fonctionnement.

Je conseillerais néanmoins aux gros fumeurs de se munir d’un deuxième set-up de manière à palier au manque.

Idéal avec des e-liquides fluides (égal ou supérieur à 50% PG), la SX Mini Mi Class s’adapte parfaitement aux e-liquides contenant des sels de nicotine.

Allumage et extinction

3 appuis successifs sur le bouton fire.

Ecran OLED

Sont indiqués de gauche à droite :

  • le niveau de batterie
  • la voltage utilisé
  • le nombre de pufs

Réglage de la luminosité de l’écran OLED

5 appuis sur le bouton fire, choisir en appuyant de nouveau sur le bouton fire et attendre pour valider, que l’écran s’éteigne (aucun appui nécessaire).

Niveau d’éclairage : 5 niveaux

Positionnement de la cartouche

Attention à l’encoche à respecter.

Le remplissage

Dévisser tout d’abord le top cap par le drip tip, prendre la petite clé fournie et soulever le joint pour accéder au remplissage.

Le chargement via le port USB

Caractéristiques du kit

– Plage de puissance : 7-13W

– Autonomie : Batterie 400mAh

– Contenance cartouche Mi Class : 1.8ml

– Résistance : 1ohm – fixe

– Remplissage : top-fill

– Airflow : inexistant et donc non réglable

– Ecran : OLED simplifié

– Dimensions du pod : 20.6 x 20.2 x 85.5mm

– Poids : 140g

 

 

Le Kit Pal One Pro de Artery

Le kit Pal One Pro de chez Artery

Présentation générale

Ce kit est ultra-compact, léger et performant, idéal pour débuter la vape et avoir un bon rendu de saveur et un bon volume de vapeur.

C’est donc un dispositif ultra-portatif, mesurant seulement 47 x 18.8 x 87mm. En plus d’avoir une large autonomie de 1200mAh et un réservoir de 3 ml, ce pod est aussi doté d’un airflow réglable, et de résistances interchangeables.

Sa légèreté est due à son alliage en aluminium 6063. C’est un métal parfait l’esthétique et la légèreté. Ce petit pod se décline en 3 couleurs de base, noir, rouge ou bleu.

La batterie

Son autonomie de 1200mAh vous permettra de vapoter toute la journée.

Ses multiples protections électroniques contre la surcharge, la surchauffe et les courts circuits représentent une sécurité confortable, sans pour autant être obligé de rentrer dans tout un tas de réglages.

Le pod se coupera automatiquement après 8 secondes d’aspiration, pour plus de sécurité et ainsi éviter la surchauffe.

Pressez 5 fois sur son switch pour l’allumer et l’éteindre, et vapotez en appuyant sur le switch à chaque tirage.

Rechargement de la batterie

Une LED vous indiquera l’autonomie restante de votre pod PAL One Pro :

  • LED bleue : la batterie est suffisamment chargée pour vapoter.
  • LED rouge : la batterie doit être rechargée.

Pour le rechargement, vous n’aurez qu’à brancher votre kit PAL One Pro sur son port micro-USB pour le relier à un ordinateur ou à une prise USB murale via le câble micro-USB fourni.

Les résistances

Elles sont interchangeables, c’est à dire qu’on ne change pas la cartouche entière mais juste la résistance.

Le kit PAL One Pro offre deux résistances LQC contenant un coton d’excellente qualité

La résistance intégrée dans le PAL One Pro est une résistance d’une valeur de 1.2ohm, pour une utilisation sur une plage de puissance allant de 7 à 12W, et sera parfaite utilisée avec un tirage serré grâce au réglage de l’airflow.

L’autre résistance fournie est d’une valeur de 0.7ohm, conçue pour une utilisation à plus forte puissance : entre 15 et 25W. Elle vous permettra de produire une vapeur plus généreuse et une vape un peu plus aérienne en ouvrant l’airflow.

Le kit PAL One Pro est également compatible avec les résistances Nautilus BVC d’Aspire, très réputées depuis des années !

Changement de résistance

Lorsque vous voudrez changer votre résistance, il vous suffira de suivre ces étapes (attention au premier changement, c’est un coup de main à prendre…)  :

Important : uniquement si tank vide de e-liquide

Si le tank n’est pas vide et que vous commencez à procéder à la première étape ci-dessous, la cartouche blanche n’étant plus tenue dans son emplacement, votre pod va se retrouver inondé de jus, car ce dernier s’échappe par le bas.

  1. Retirez le drip-tip en Ultem et dévissez à l’aide d’une pièce de monnaie, la partie métallique permettant de libérer la cartouche insérée dans le pod (toute la partie blanche).
  2. Ainsi dégagée, la cartouche du pod peut être enlevée en retournant le pod et en la faisant tomber simplement dans la main (si celle-ci ne se dégage pas, insérer une pointe dans le trou et pousser la cartouche vers l’extérieur).
  3. Faites coulisser la vitre de la cartouche afin de dégager l’accès à la résistance usagée, puis retirez la partie supérieure métallique insérée dans la résistance à remplacer puis la résistance elle-même.
  4. Replacez la nouvelle résistance à la place de l’ancienne après l’avoir amorcée en e-liquide (en commençant par insérer le bas) . Cette manipulation n’est pas des plus simples la première fois, mais on y arrive.
  5. Réinsérez la partie métallique supérieure précédemment retirée, en veillant à ce qu’elle vienne bien se placer dans la nouvelle résistance.
  6. Refermez entièrement la vitre de la cartouche en laissant l’orifice de remplissage ouvert.
  7. Replacez la cartouche dans le pod.
  8. Revissez la partie métallique supportant le drip-tip puis replacer ce dernier dedans.
  9. Placez le pod à plat, cartouche sur le dessus et procéder au remplissage de la cartouche par l’orifice.
  10. Pensez à refermer totalement la vitre, régler la vis de l’airflow et refermer la porte aimantée du pod.
  11. Patientez une dizaine de minutes avant de vaper.

Contenu du coffret

  • 1 Kit PAL One Pro avec résistance LQC 1.2ohm (résistance montée sur le pod)
  • 1 Résistance LQC 0.7ohm
  • 1 Vitre de remplacement
  • 1 Tournevis
  • 1 Pack de joints de rechange
  • 1 Câble micro-USB
  • 1 Notice d’utilisation

Les plus

  • petit format
  • léger
  • simplicité d’utilisation
  • airflow réglable
  • résistance Aspire Nautilus compatibles

Les moins

  • changement de résistance à apprivoiser
  • obligation d’enlever la trappe aimantée pour voir le niveau de e-liquide

Une petite vidéo explicative en complément :

Le kit eGo AIO Mansion de Joyetech

Petit pod au design bien sympathique, avec une bonne ergonomie, et un minimum de réglage.

Idéal pour débuter la vape avec des taux de nicotine élevés ou sels de nicotine. Simple, pratique et puissante.

L’EGO AIO MANSION de chez Joyetech est une cigarette électronique tout-en-un, alimentée par une batterie intégrée de 1300 mAh qui tiendra facilement la journée, même pour un moyen/gros fumeur en sevrage (attention au clearomiseur qui ne fait que 2 ml).

On est sur du matériel moyenne gamme, mais les matériaux sont soignés, propres, ce qui à mon avis permettra une bonne longévité. Ce pod a une excellente prise en main, et se case facilement dans une poche ou un sac.

Il comporte un capuchon qui malheureusement ne tient pas (défaut apparemment général). Cela n’influe certes pas sur la qualité de vape, mais c’est pour moi un point négatif (Ceci dit, beaucoup de pods n’ont pas d’embouts d’hygiène).

ALLUMAGE/EXTINCTION

Cliquez 5 fois sur le petit bouton « fire », idem pour éteindre.

Le voyant couleur clignote. Plus le clignotement est rapide, plus le pod est déchargé. A l’inverse, lorsque le voyant reste allumé un bon moment, votre appareil est chargé correctement pour pouvoir vaper, et avoir suffisamment d’autonomie (pensez néanmoins à toujours prendre le câble de recharge avec vous).

CHARGEMENT DE LA BATTERIE

Brancher le câble USB sur un ordinateur, ou sur un adaptateur secteur.

Comment vapoter ?

2 manières s’offrent à vous :

  • soit vous aspirez directement, sans appuyer nulle part, mais il faudra attendre un petit peu avant que cela fonctionne correctement (j’avoue que je n’aime pas trop les systèmes automatiques à cause de ce délai de déclenchement).
  • soit vous faites comme sur du matériel classique, à savoir appuyer sur le bouton « fire » pour commencer à vapoter.

CHANGEMENT DE COULEUR DU RETRO-ECLAIRAGE

L’eGo AIO MANSION est disponible en plusieurs couleurs et permet quelques fantaisies grâce à son réservoir rétro-éclairé.

Comment modifier la couleur ?

Pour changer la couleur, appuyer 3 fois sur le fire, appuyer une nouvelle fois pour faire défiler les couleurs, et lorsque celle que vous souhaitez est éclairée, ne touchez plus à rien. En s’éteignant, la couleur se valide.

CLEAROMISEUR ET RESISTANCES

2ml de contenance ne vous autorisera pas à oublier votre e-liquide. 🤔 Ce kit comprend un clearomiseur integré qui utilise les résistances BF SS316 de 0.6ohm (2 sont livrées dans le kit). Ces résistances sont cellles de l’ego aio et du cubis. Elles offrent un excellent rendu des saveurs et un hit conforme au taux de nicotine du liquide utilisé.

Cependant je trouve une capillarité un peu excessive, surtout avec des liquides à plus de 70% de propylène glycol. La résistance a tendance à s’engorger, et il faut tirer quelques bouffées pour que l’excès de liquide s’évapore et qu’elle redevienne agréable à utiliser. Le e-liquides en 50/50 PG/VG sont idéaux.

Comment changer la résistance ?

Une fois l’embout buccal retiré, insérer le tournevis inclus dans ce dernier pour dévisser la résistance du pod.

Visser la résistance sur support, et insérer le tout dans le trou prévu à cet effet (voir photo), et revisser à l’aide du tournevis intégré.

 

Changement résistance

AIRFLOW

La bague d’airflow est placé sur le petit adaptateur sur lequel est fixé sur la résistance.

Ouvert en grand il donnera plus de vapeur (vape plutôt aérienne) et un peu plus fermé, il donnera une vape plus serrée.

Pour trouver votre réglage, il suffit de tourner la bague jusqu’à l’ouverture souhaitée. L’inconvénient pour moi est qu’il faille tout dévisser pour tester un autre réglage.

 

Réglage Airflow (sur la photo, ouvert en grand)

REMPLISSAGE

Joyetech a bien pensé les choses et permet de tout faire sur le haut du pod.

Pour le remplissage, il suffit d’enlever l’embout buccal, d’enlever le capuchon silicone de fermeture, et de remplir de e-liquide (attention à ne pas mettre de e-liquide trop chargé en PG, comme dit plus haut)

 

VIDEO EXPLICATIVE JOYETECH

Voir la vidéo de Joyetech sur l’eGo AIO de Joyetech (sous-titrée en français)

Consulter la notice Joyetech

LES PLUS 👍

  • bonne ergonomie
  • matériaux de qualité (même si on dirait du plastique)
  • bon hit, et saveurs respectées
  • vape assez intense
  • utilisation facile

LES MOINS 👎

  • bouchon qui ne tient pas
  • latence lors de l’utilisation automatique (sans appuyer sur le bouton marche/arrêt)
  • capillarité excessive des résistances (selon les e-liquides bien sûr)
  • obligation de dévisser le support de résistance pour accéder au réglage.

COMPOSITION DU KIT

– 1 pod eGo AIO mansion – 2 résistances BF SS316 0.6 ohm – 2 Silicones de rechange – 3 joints de rechange – 1 Cable USB – 1 manuel d’utilisation multi-langue dont le Français (prendre une loupe ou des lunettes 😂).

Un grand merci à mon partenaire Evap&Saveurs pour le don du matériel ! 🙏

Changer de mode de vape

Pourquoi éprouve t’on le désir de faire évoluer sa vape ?

Quand on a envie de passer d’un kit débutant à un mod (ou une box) plus perfectionné(e), il faut réfléchir et ne pas faire n’importe quoi. Il faut néanmoins savoir que ce désir n’est absolument pas obligatoire et certains se satisfont très bien d’un set up classique (clearo/batterie à voltage variable), même après plusieurs années de vape.

N’oublions pas : « à chacun sa vape », le principal étant de rester éloigné(e) de la clope !

Alors pourquoi éprouve t’on parfois ce désir de changement ? Continuer la lecture de Changer de mode de vape

Atomiseur Zenith (25 mm et 22 mm) de chez Innokin

Fiable, robuste, économique, propre, pratique, abordable rapport qualité/prix, les éloges ne manquent pas pour ce clearomiseur élaboré par Innokin, en collaboration avec les célèbres reviewers Phil Busardo et Dimitri Agrafiotis.

J’avoue qu’après avoir testé cette merveille, j’aurais bien aimé pouvoir vaper dessus à mes débuts il y a 5 ans (sic). Continuer la lecture de Atomiseur Zenith (25 mm et 22 mm) de chez Innokin

Le kit Exceed Edge de Joyetech

Le kit Exceed Edge de Joyetech s’avère un excellent pod très efficace, alliant la simplicité d’utilisation, l’ergonomie et la compacité.

Sa fabrication est solide (acier inox brillant) et sa vapeur très agréable en inhalation indirecte, relativement ouverte (vape plus aérienne que sur les autres pods).

Le design

Son look coloré et racé rend ce modèle très moderne.

Son corps stylisé lui donne également un petit côté high-tech très réussi et surtout robuste.

En plus de l’excellente prise en main qu’il offre, ce kit optimise l’ergonomie en proposant un contact d’allumage large, qui occupe les trois quarts du dessus de la batterie et permet ainsi une utilisation ultra-intuitive et sans complication (on ne cherche pas le bouton on/off, il s’impose de lui même).

En bas de la batterie se trouvent la prise micro-USB servant au rechargement, ainsi que deux LED symétrique assez voyantes, servant d’indicateurs de charge.

Le drip-tip est en forme de « bec de flûte » très pratique, car il se place naturellement sur les lèvres. Il est très agréable à utiliser et ne brûle pas les lèvres.Certains seront réfractaires à cette forme, mais il suffit de quelques jours pour s’y habituer surtout lorsqu’on est habitué aux drip tips ronds.

La batterie

Le kit Exceed Edge a une capacité totale de 650mAh, ce qui est largement suffisant pour une petite vape quotidienne.

Le rechargement s’effectue en reliant la batterie à un ordinateur via le câble micro-USB fourni, et vous pouvez aussi le connecter à un chargeur mural que vous trouverez dans toutes les boutiques de vape ou sur les sites internet spécialisés.

Indicateurs de charge

Pour éviter les mauvaises surprises, les LED situées à gauche et à droite en bas de la batterie indiquent le niveau d’autonomie restant :

• De 100 à 60% de batterie : les 2 LED sont allumées
• De 59 à 30% de batterie : les 2 LED clignotent très lentement
• De 29 à 10% de batterie : les 2 LED clignotent modérément
• De 9 à 0% de batterie : les 2 LED clignotent vite

La cartouche

Le pod du kit Exceed Edge fonctionne plutôt comme un clearomiseur classique.

Il se rechargera en e-liquide grâce à l’ouverture accessible en détachant le pod.

Installation rapide, livrée dans le kit en anglais

Le réservoir est tout ce qu’il y a de plus simple à remplir.
Il suffit de tirer dessus pour le séparer de la batterie, il vient facilement.
On soulève ensuite le petit bouchon en silicone, on verse directement de la bouteille les 2 ml de liquide qu’il peut contenir, on remet le bouchon, on le replace sur la batterie et c’est prêt.


L’opération est propre et le niveau de liquide se voit en permanence.

Si votre manière de vaper vous laisse des remontées de eliquide au remplissage, pensez à assécher l’embout avec une petite allumette de sopalin. Cette dernière absorbera le trop-plein de e-liquide.

L’Exceed Edge est très tolérant sur les eliquides et accepte sans broncher les taux de VG plus élevés, habituellement à éviter avec les pods.
Les passages de liquide sont large sur la résistance et la capillarité excellente, vous pouvez vaper du 30% PG / 70% VG sans aucune arrière-pensée.

Résistances compatibles

Pour installer la résistance, on sort la cartouche, et on dévisse la bague à la base du réservoir. Elle est large et bien crantée pour offrir une bonne prise.

On peut alors insérer une nouvelle résistance, remettre la bague en la serrant sans excès et c’est parti.

Dévisser la bague support, et remplacer la résistance

Seul inconvénient : le réservoir doit impérativement être presque vide. Dans le cas contraire, il se videra de toute façon dès la résistance retirée.

Les résistances utilisées sont les nouvelles EX MTL, des résistances à 1,2 ohms prévues pour une vape MTL que la batterie chauffera à un maximum de 25W.

Attention : seules les 1,2ohms sont compatible, car elles sont peu gourmandes en énergie – Eviter absolument la 0.50 ohms.

Prévu pour l’inhalation indirecte

La faible puissance que demande la résistance ainsi que le flux d’air très restreint destinent le Exceed Edge à une vape en inhalation indirecte (MTL). Ce type de tirage reproduit très bien les sensations d’une cigarette classique et offre des saveurs très riches.

Le Exceed Edge est un kit parfait pour l’utilisation de e-liquides forts en nicotine ou utilisant du sel de nicotine, puisqu’il ne délivre que peu de vapeur à chaque bouffée.

Contenu du coffret Kit :

• 1x Batterie Exceed Edge 650 mAh / 2ml
• 2x résistances EX 1.2ohm (MTL)
• 1x Câble micro-USB de rechargement
• 1x Notice d’utilisation + carte de garantie

Caractéristiques techniques :

• Hauteur : 110mm
• Largeur : 26.50mm
• Épaisseur : 20mm
• Capacité : 650mAh
• Contenance : 2ml
• Résistance : EX 1,2ohm (MTL)

Les plus :

  • La qualité de réalisation
  • Son autonomie
  • La bonne ergonomie
  • La qualité de vape

Les moins :

  • Son embout particulier
  • Obligation de vider le tank pour changer la résistance.

Un grand merci à EvapSaveur pour le don de matériel qui m’a permis de réaliser ce test et ce tutoriel. 

Tutoriel simplifié box Istick TC 40 de chez Eleaf

Cette petite box est idéale pour les vapoteurs débutants.

Elle possède des réglages basiques qui permettent de chercher facilement sa vape.

Tous les clearomiseurs sont adaptables (l’idéal étant de ne pas dépasser les 22 mm de diamètre).

Le pod Minifit de chez Justfog

À peine plus grand qu’un flacon de e-liquide de 10 ml, la Minifit ressemble à s’y méprendre à une clef USB.

Caractéristiques générales

Ce kit se compose de 2 pièces :

  • Une batterie avec une autonomie de 370 mAh
  • Un réservoir (cartouche) pouvant contenir 1.5 ml de eliquide.


Le Kit Minifit fonctionne une résistance de 1.6 ohm intégrée dans une cartouche non scellée.

Le fait que la cartouche ne soit pas scellée, permet de remplir le tank avec votre e-liquide préféré.

Un seul bouton sert a mettre la cigarette électronique en route et à il ne reste plus qu’à vapoter.

Il conviendra à ceux et celles qui recherchent un petit matériel qui peut être utilisé et rangé n’importe où.

Lors d’une sortie chez des amis non fumeurs et non vapoteurs, il vous permettra de rester discret. Pour aller faire une petite course, plus besoin de prendre du gros matériel que l’on ne sait jamais où poser, ce petit pod se range facilement dans la poche d’un jean, d’une chemise ou dans un sac à main.


Le pod Minifit est un exemple de simplicité.

Ce matériel ne nécessite aucune connaissance de la cigarette electronique ni d’entretien particulier.

Il est parfaitement adapté pour l’utilisation de sels de nicotine ou de e-liquides avec de forts taux de nicotine, et peut aussi être conseillé pour vapoter du CBD.

 

Allumage/Extinction

Appuyez 4 fois sur le bouton Fire (en moins de 2 secondes).

Ensuite, lors de l’appui sur le bouton fire pour vapoter, les diodes s’allument, et vous indique le niveau de la charge de la batterie :

  • 3 leds allumées = 70% – 100% de charge restante
  • 2 leds allumées = 30% – 70% de charge restante
  • 1 led allumée = 0% – 30% :
  • si la batterie clignote 4 à 6 fois, c’est qu’elle est a besoin d’une charge imminente.

Changement de résistances (voire de cartouche/tank)

Les résistances sont incluses dans la tête du Minifit.

Elles sont composées de coton japonais et d’un fil en nichrome, ce qui est parfait pour une vape indirecte. Cette composition permet d’obtenir une vape proche de la cigarette classique.

Pour en racheter lorsqu’elle est usée, ou pour en prendre une deuxième pour pouvoir changer de parfum,
il suffit de se rendre dans une boutique de vape et de demander un pack de 3 résistances (ou une seule bien sûr) pour le pod Minifit Justfog (avec le réservoir).

Vous en trouverez aussi sur tous les sites internet spécialisés.Pour le remettre en place, vous ne pouvez pas vous tromper, un seul sens possible.

Remplissage

Le remplissage du réservoir en e-liquide est simple et rapide.

  1. Retirer le réservoir (cartouche) de la batterie en écartant légèrement les 2 parties (voir photo ci-dessus).
  2. Retourner le Pod et soulever la languette afin de laisser apparaitre les trous de remplissage.
  3. Remplir le Pod par les ouvertures prévues à cet effet.
  4. Refermer le Pod et le replacer sur la batterie.

Chargement de la batterie

La charge de la batterie se fait par branchement usb à un ordinateur ou une prise murale (adaptateur non fourni).

Le câble micro-USB par contre, est fourni dans le kit Minifit de Justfog.

Sécurités

Ce tout petit pod possède tout de même des sécurités non négligeables.

  • Protection contre la surchauffe : si le bouton fire est maintenu pendant plus de 10 secondes (ce qui peut être le cas dans un sac, si on a oublié de l’éteindre) 9 leds de couleurs différentes clignotent, et l’appareil se met hors tension.
  • Protection contre les court-circuits : clignotement de 6 leds de couleurs différentes et mise hors tension.
  • Protection contre les surtension : si la tension de charge est plus élevée que ne le nécessite l’appareil, ce dernier bloque automatiquement le courant électrique.
  • Protection contre la décharge : avant que la batterie ne se décharge complètement, 6 leds se mettront à clignoter avant la mise hors tension de l’appareil.
  • Protection contre la surcharge : une fois chargée à 100 %, la Minifit s’éteint.

Caractéristiques techniques

Matériaux : Aluminium & plastique
Batterie : 370 mAh
Connectique : USB
Modes de fonctionnement : Tension constante (vous n’aurez donc pas moins de puissance au fur et à mesure que la batterie de votre kit Minifit se décharge)
Dimensions :- H = 7 cm / L = 2 cm / P = 1 cm / Poids = 20g

Contenu du kit

Un pod Minifit, un clearomiseur (cartouche), 1 câble USB et un mode d’emploi.

Les plus : 

  • Un kit ultra compacte
  • Bonne restitution des saveurs
  • Zéro fuite, zéro suintement
  • Un kit pas très cher
  • Des leds pratiques qui donnent l’essentiel des infos

Les moins : 

  • manque une deuxième tête dans le kit (résistance) et pour moi…
  • autonomie et réserve de liquide restreints

Notice du fabricant

Un grand merci à Klop Innovation pour le don de matériel qui m’a permis de réaliser ce test et ce tutoriel.

Le kit « tout en un » PockeX de chez Aspire

Le Kit PockeX de chez Aspire comprend une batterie de 1500mAh d’autonomie et un clearomiseur embarquant 2ml de e-liquide.

Qui ne connait pas la marque Aspire ?

Leurs résistances aux technologies brevetées comblent depuis plusieurs années, les vapoteurs qui vapent en inhalation indirecte.

C’est un kit destiné aux fumeurs qui souhaitent essayer la cigarette électronique sans être obligés de paramétrer tout un tas de réglages complexes, qui ne servent pas vraiment quand on débute.

Avec ce modèle, il suffit de remplir après avoir chargé la batterie, d’appuyer sur le bouton fire et de vapoter.

Très pratique, petit, discret, ce système est simple d’utilisation et très facile à vivre.


Allumage/extinction

Pour éteindre ou allumer la batterie, vous aurez simplement à presser cinq fois sur le switch.

Clearomiseur

C’est un clearomiseur de type Nautilus X.

  • Ouverture/fermeture du tank

  • Remplissage

Pour remplir votre réservoir en pyrex de 2 ml, rien de plus simple.

Une fois avoir dévissé la partie supérieure (top-cap), remplissez le tank de votre e-liquide favori, en vous arrêtant au repère tracé par le fabricant sur la paroi de la partie clearomiseur. Refermez le tank, et attendez 5 minutes pour permettre au e-liquide de bien imbiber le coton.

 

 

  • Airflow

Le seul bémol à ce kit, aucun airflow réglable.

Résistances compatibles

Le Kit PockeX fonctionne avec les résistances U-Tech, les mêmes qui équipent le Nautilus X, un des clearomiseurs les mieux notés de la marque en 2016, avec un système d’aération en U qui évite aussi les projections.

L’air prend ainsi un trajet en forme de U pour pour bien imbiber le coil en SS316 et coton organique, placé à la verticale, et ainsi se gorger de saveur pour une explosion de goûts en bouche.

Vous obtiendrez facilement un rendu exceptionnel sans aucun goût parasite même à fortes puissances.

Tout type de e-liquide (pourcentage PG/VG) peut être utilisé avec ce type de résistances, y compris ceux largement composés de Glycérine Végétale.

 

Ces résistances existent en 0.6 ohms et 1.2 ohms :

  • La résistance PockeX est composée de Stainless Steel 316L est a une valeur de 0.60 ohms pour une vape en inhalation indirecte et des liquides avec un ratio de glycérine végétale supérieur à 50%. A utiliser entre 18 et 23 watts.
  • Résistance PockeX en Kanthal A1 avec une valeur de 1.20 ohms (:good:) pour une vape en inhalation indirecte et des liquides avec un ratio de glycérine végétale supérieur à 50%. Ainsi qu’un taux élevé de nicotine et sels de nicotine, plus adaptée pour les primo-vapoteurs.

Chargement de la batterie

Le Kit comprend une batterie intégrée de 1500mAh d’autonomie, de quoi vous permettre de vapoter plusieurs heures sans problèmes.

Cette dernière se recharge via le port USB connecté à un ordinateur ou à une prise murale. Le cordon est fourni dans le kit, mais la prise murale non. Vous en trouverez dans toutes les boutiques ou sur les sites spécialisés.

Indicateur de charge :

A l’allumage de la batterie, la lumière du bouton d’activation (switch) sera bleue lors de l’utilisation et lorsque la batterie sera suffisamment chargée. Petit à petit la couleur change et vire au bleu/rose.

Lorsque cette LED sera rose, il ne vous restera que 30% d’autonomie et il sera grand temps de la recharger via le port USB à un ordinateur ou à une prise murale avec le cordon fourni.

Nettoyage de la PockeX d’Aspire

L’eGo AIO est un modèle de cigarette électronique très simple à entretenir, mais il faut prendre certaines précautions.

Ne la passer pas directement sous le jet du robinet, vous risqueriez d’endommager gravement la batterie.

Utilisez plutôt une feuille d’essuie-tout humidifiée et nettoyer le réservoir.

Vous pouvez passer l’embout buccal (drip tip) à l’eau savonneuse et le rincer sous l’eau. Vous pouvez aussi utiliser du gel hydroalcoolique.

Vous pouvez répéter cette opération entre chaque changement d’e-liquide et le plus souvent possible.

Caractéristiques techniques

Marque : Aspire
Origine : Chine
Batterie intégrée : Oui
Autonomie : 1500 mAh
Contrôle de température : Non
Remplissage :Par le haut
Airflow :Non visible et Non-réglable
Réservoir : 2 ml
Drip Tip : propriétaire
Diamètre : 20 mm
Port micro USB  :Oui
Matière du réservoir : Pyrex
Matière : Acier inoxydable
Longueur : 117 mm
Largeur : 19.7 mm

Contenu du pack

  • Une batterie Aspire 1500 mAh, couplée à un clearomiseur de 2 ml
  • Un chargeur USB-Micro USB
  • Deux résistances U tech SS316L Nautilus X en 0.6 ohm
  • Un manuel d’utilisation en Français

Les plus :

  • Facile d’utilisation,
  • Possibilité de mettre des résistances de 0.5 ohms à 2 ohms
  • Excellent rendu de saveurs / production de vapeur
  • Remplissage par le haut
  • Autonomie conséquente
  • Changement de résistance sans vider le tank
  • Absence de fuites
  • Rapport qualité-prix

Les moins : 

  • Réservoir de 2 ml (mais on sait d’où cela provient…)
  • Drip tip propriétaire
  • Airflow non ajustable
  • Chauffe avec des résistances de 0.5 ohms, favoriser les résistances plus hautes
  • Voltage non variable

Bonne Vape !

 

https://ludivape.com/les-astuces-pour-une-bonne-vape/

https://ludivape.com/les-erreurs-a-eviter-quand-on-commande-sur-internet/

Le kit « Tout en un » eGo AIO de Joyetech

Un format réduit performant, discret, compacte, esthétique, fonctionnel, disponible en plusieurs couleurs et aucune fuite.
Que chercher de mieux pour débuter la vape ? Encore une fois, Joyetech a fait fort !
Ce vaporisateur monobloc intègre un clearomiseur de 2ml, une batterie de 1500mAh et est donc parfaitement adapté aux fumeurs désirant de passer à la cigarette électronique facilement.
Nomade avec sa taille mini de 11,8cm et un diamètre de 19mm, elle se glissera aisément dans une poche ou un sac, sans risque de fuite !
Le modèle « bi-ton » lui donne un charme fou !

Allumage/extinction

Pour allumer ou verrouiller la batterie, appuyer 5 fois rapidement sur le bouton « fire » (en moins de 2 secondes). La batterie va clignoter 5 fois. Faites de même pour l’éteindre.

Un clearomiseur intégré de 2ml

Son système de remplissage se fait par le haut du réservoir.

Ce clearomiseur Joyetech Cubis dispose d’une protection enfants.

  • Ouverture/fermeture du tank

Pour l’ouvrir, il suffit simplement de dévisser le top cap en exerçant une légère pression dessus, et en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Pour le refermer, faire de même dans le sens des aiguilles d’une montre.

  • Remplissage

Verser le e-liquide dans le tank jusqu’au niveau MAX indiqué (au niveau du changement de couleur pour les modèles bi-tons).

Le drip tip 510 est particulier.

En effet, sa structure interne possède une forme de spirale qui empêche toute remontée et projection de e-liquide.

  • Airflow

Le réglage de flux d’air se fait en tournant la partie supérieure du top cap pour ajuster l’ouverture d’une fente qui viendra moduler la quantité d’air acheminée à la résistance.

La fente d’arrivée d’air est « camouflée », ce qui est intéressant esthétiquement, mais assez peu pratique à l’usage, reconnaissons le.

Il est difficile, en effet, de déduire visuellement de l’ouverture choisie. Il faudra donc se contenter d’un réglage « à l’aveugle », jusqu’à trouver le tirage qui vous convient.

Pour régler l’airflow, il suffit de tourner juste le haut du tank dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque les deux petits points sont alignés, l’airflow est ouvert à fond (vape plus aérienne).

Résistances compatibles

La Joyetech eGo AIO accepte les résistances BF SS316 pour Cubis.

Elle est livré avec 2 têtes d’atomiseurs BF SS316 de 0.6Ohms pour une vapeur dense et tiède (puissance d’environ 25/30W lorsque le kit est en charge pleine), mais plus adapté à l’inhalation directe.

Ces résistances sont un excellent compromis entre le volume de vapeur et la restitution des saveurs. De plus, elles tolèrent les eliquides jusqu’à 20PG/80VG, ce qui est rare dans ce type de matériel.

A chaque première utilisation d’une résistance BF neuve, il est nécessaire d’amorcer la résistance en versant quelques gouttes de liquide directement sur la résistance et sur les arrivées de e-liquides.

Attention !

La Joyetech AIO n’accepte pas les résistances destinées au contrôle de température comme Ni ou Ti, la batterie ne disposant pas de cette fonction.

Important

Pour celles et ceux qui souhaitent une vape plus douce, plus serrée (parfois en début de sevrage les résistances en sub-ohm ne sont pas appréciées), sachez que vous pouvez utiliser des résistances compatibles en SS316 en 1 ohm (prendre soin bien sûr de les amorcer aussi).

Chargement de la batterie

La batterie intégrée est d’une puissance de 1500mAh, suffisante pour en profiter tout au long de la journée.

Elle est rechargable avec le câble Micro USB fourni, que vous pouvez facilement connecter à une prise secteur avec un adaptateur.

Elle utilise la fonction « passthrough » qui permet de vapoter tout en rechargeant son matériel.

Pour la recharge complète de la batterie, comptez 4h à 5h.

La LED va rester allumée tout au long de la charge.

Une fois la batterie complètement chargée, la LED s’éteint.

Indicateur de charge :

C’est une petite particularité de cette batterie, qui comporte des couleurs LED de 7 tons différentes. Son but est double :

  • elle vous permettra d’éclairer l’intérieur du tank pour surveiller votre niveau de e-liquide. Un gadget pour certains, mais qui s’avérera tout de même pratique pour les débutants ;
  • elle vous avertira en temps réel de la décharge de votre batterie. Plus le clignotement de la LED sera rapide, plus la batterie nécessitera d’être rechargée. Mon conseil : n’attendez pas le dernier moment pour la recharger, car elle s’arrête nette.

Changer la couleur

Et oui c’est possible, sympa non ? (:good:)

Vérifiez que la batterie est éteinte (sinon éteignez la avec 5 clics rapides).

Appuyez sur le bouton Fire pendant 3 secondes.

La couleur sélectionnée en dernier apparait dans le tank. Si aucune couleur n’apparait, il se peut que la dernière configuration de l’Ego AIO ait été sur blanc, donc « aucune lumière ». Dans ce cas, pas de panique, appuyer une fois sur le fire, et la couleur suivante apparaîtra.

Appuyez de nouveau sur le bouton pour changer la couleur, et une fois choisie, attendez qu’elle s’éteigne.

Les 7 coloris disponibles : rouge, jaune, vert, bleu, indigo, blanc (sans) ou violet

 

Nettoyage de l’Ego AIO

L’eGo AIO est un modèle de cigarette électronique très simple à entretenir, mais il faut prendre certaines précautions.

Ne la passer pas directement sous le jet du robinet, vous risqueriez d’endommager gravement la batterie.

Utilisez plutôt une feuille d’essuie-tout humidifiée et nettoyer le réservoir.

Vous pouvez passer l’embout buccal (drip tip) à l’eau savonneuse et le rincer sous l’eau.

Vous pouvez répéter cette opération entre chaque changement d’e-liquide ou une fois par semaine.

Caractéristiques techniques

Hauteur : 118 mm
Diamètre : 19 mm
Résistances : BF SS316 (na pas utiliser les résistances Ti ou Ni)
Batterie : 1500 mAh intégrée
Contenance du clearomiseur : 2 ml
Puissance de la batterie : 25/30w max en pleine charge
Remplissage par le haut
Air flow : Invisible et ajustable
Rechargement par câble USB

Contenu du pack

1 Joyetech eGo Aio
2 Têtes d’atomiseurs BF SS316 de o.6 Ohms
1 Drip-tip avec l’intérieur en spirale
1 Drip-tip acrylique transparent
1 Câble de chargement USB
1 Manuel avec sa carte de garantie (à conserver bien sûr pour bénéficier de la garantie)


Les plus :

  • Remplissage facile
  • Design tendance et séduisant
  • Tank rétroéclairé par LEDs
  • Légère et peu encombrante
  • Kit complet pour un démarrage immédiat
  • Choix de deux drip tips différents (attention, le transparent n’a pas de spirale anti-remontée de jus)
  • Recharge par USB sur le côté
  • Mode d’emploi en français
  • Bon rapport qualité prix

Les moins : 

  • Résistance de 0,6 ohm qui transmet trop de chaleur au top cap, surtout pour les débutants
  • Volume de liquide trop faible (les 2 ml sont imposés par la TPD)
  • Vapeur trop chaude au-delà de 4-5 bouffées enchainées
  • Résistances assez chères
  • Alerte de fin de batterie trop tardive

Bonne Vape !

 

Le Sub Ohm en début de sevrage tabagique

Le sub ohm est une mode, ce qui n’est pas un souci en soit, ce sont souvent de bons matériels… que l’on a plaisir à tester après plusieurs mois de vape.

Malheureusement des vendeurs peu scrupuleux le proposent aux débutants, en disant que ça marche mieux que les matériels spécial débutant.

C’est un leurre, même si sur un faible nombre de vapoteurs, ça peut marcher.

Le subohm n’est pas ce dont on a besoin pour commencer la vape.

Il y a plusieurs écoles mais ce qu’il faut savoir, c’est que tous les vapoteurs, même expérimentés, ne passent pas aux gros nuages tout de suite.

Même s’ils l’utilisent pour se faire plaisir (car ne l’oublions pas la vape, c’est aussi un plaisir), la plupart des vapoteurs confirmés continuent à vapoter tranquillement, sans sub ohm.

Ça veut dire quoi sub-ohm, d’abord ?

Pour faire simple, dans un atomiseur,  il y a une résistance qui chauffe votre e-liquide pour faire de la vapeur.

Les résistances normales, notamment celles qui sont bien pour débuter, ont une valeur supérieure à un ohm, l’idéal étant pour moi entre 1,2 et 1,8 ohm.

Mais il existe aussi des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohms, qui sont donc des résistances que l’on appelle « en Sub Ohm ».

Un atomiseur sub ohm est construit pour utiliser des résistances inférieures à 1 ohm. Cela permet d’envoyer plus de puissance, donc à vaporiser plus de liquide et faire plus de vapeur (tout dépend bien sûr la puissance à laquelle vous vapotez — wattage –).


Comment plus de vapeur ?

En raison du tirage.

Si vous êtes un tantinet observateur, vous remarquerez que sur tous les atomiseurs en sub ohm, les trous d’arrivée d’air sous la résistance sont très gros, avec une bague de réglage pour les diminuer si nécessaire (que ce soit des atomiseurs reconstructibles ou non).

Cela permet de laisser passer beaucoup d’air dans les poumons sans le stocker avant dans la bouche, et de faire de la vapeur en conséquence. 95% des fumeurs ne peuvent pas vapoter ainsi au début.

Au début, on vapote serré avec des liquides bien dosés en nicotine !

Si les arrivées d’air sont petites (en général les atomiseurs qui ne sont pas sub ohm), le tirage sera serré, ce qui donnera au vapoteur la même sensation que sur une cigarette : on tire la vapeur dans la bouche, puis on l’inhale.

La bague de réglage permet d’avoir un tirage plus ou moins serré.

(photo Le Petit Vapoteur)


Le tirage certes, mais après ?

Le volume de vapeur vient du tirage et par voie de conséquence de la quantité de liquide nécessaire pour parvenir à ce résultat !

Pour en savoir un peu plus sur le sujet, il y a plusieurs autres facteurs qui rentrent en ligne de compte, mais que je ne détaillerai pas ici.

Un clearomiseur en sub ohm consomme beaucoup plus qu’un atomiseur “normal”.

Avec un atomiseur normal et du liquide entre 12 et 18 mg/ml (idéal pour un début de sevrage), un fumeur qui passe à la vape va consommer en moyenne 2 à 4 ml de liquide par jour. En effet, quand on débute la cigarette électronique, on a toujours ce réflexe de la porter à la bouche sans cesse.

Avec un atomiseur en sub ohm on dépasse allègrement les 10 ml par jour, certains gros vapoteurs parviennent à 20 ou 30 ml par jour… ce qui est largement rentable pour le vendeur…

Sans vouloir faire de mauvais esprit, c’est sûrement la raison pour laquelle des vendeurs peu scrupuleux conseillent des atomiseurs sub ohm aux débutants. 

Et la nicotine là-dedans ?

C’est là le hic !

Atomiseurs en Sub Ohm = Gros nuages = faible taux de nicotine incompatible avec un sevrage, seulement 5 % parviennent à stopper le tabac avec ce type d’atomiseur.

Atomiseurs normaux = Petits nuages = fort taux de nicotine permettant d’arrêter de fumer dans les 95 autres % (et aussi bien sûr permettant l’utilisation des sels de nicotine tout aussi efficaces, et beaucoup plus doux)

Conclusion

Vous entrez dans une boutique de vape, et la foultitude de matériels se trouvant sur les étagères vous donne le vertige. 

Arrivez-vous à repérer un coin dans lequel se trouvent des E-cigarette de taille moyenne qui semblerait vous correspondre ?

Si ce n’est pas le cas, et si le vendeur vous propose un gros matériel pour faire de gros nuages, fuyez, et cherchez une autre boutique qui sera plus professionnelle et qui vous accompagnera sans problème durant toute la durée de votre sevrage !

Renseignez-vous sur les forums ou les groupes FB auprès de vapoteurs de votre région pour connaître les bons tuyaux…

Prendre l’avion avec sa cigarette électronique

Un article complet du VapingPost.



Un lien à utiliser dans les cas où les navigateurs ne supportent
pas les iframes.
 

 

Un grand merci au VapingPost pour cet article.

Box ASTER TC 75W par Eleaf

Un grand merci tout d’abord à mon partenaire VAPOT & VOUS

pour le don du matériel qui m’a permis de faire ce tutoriel.


Cette petite box évolutive en acier inoxydable tient dans la main, et en surprendra plus d’un. Elle est peu volumineuse et d’une esthétique différente des modèles actuels du marché (entre tube et box).

Sa forme ergonomique lui donne une prise en main très confortable.

Les qualités de finition sont bonnes, et les couleurs variées. Elle dispose d’un chipset ayant assuré le succès de sa célèbre cousine l’eVic VTC mini (qu’on aime ou non), mais légèrement moins évolué .

Sa simplicité d’utilisation, sa fiabilité et ses performances sont étonnants pour ce petit gabarit, qui peut délivrer jusqu’à 75 watts sans avoir de réglages complexes.

Idéale pour les débutants car adaptable avec tous les atomiseurs. Pour une meilleure esthétique, prendre des atomiseurs de maximum 22/23 mm de diamètre.

Seul petit bémol, la notice n’est pas en français…

Insertion de l’accu (non fourni dans le kit)

Le capot magnétique rend l’insertion, et à fortiori le changement d’accu, simple, rapide et pratique.

Allumage et extinction de la Box

Après avoir inséré l’accu (18650) cliquez 5 fois sur le bouton fire pour allumer et 5 fois pour éteindre. (les boutons + et – permettent de régler les watts en mode VW).

Indication du niveau de la batterie

Ce dernier s’affiche dès l’allumage, et à chaque appui sur les boutons de fonction.

Chargement de la batterie

La box se recharge directement avec son câble micro USB livré dans le kit mais pour une charge plus rapide, nous vous conseillons d’utiliser un chargeur mural (prise secteur).

Vous en trouverez dans toutes les boutiques de vape, ou via le web sur les sites spécialisés.

Le module « passthrough » est capable de recharger votre accumulateur y compris lorsque vous êtes entrain de vapoter.

Vous pouvez donc la laisser branchée et vapoter lorsque vous êtes en intérieur pour des durées prolongées, et garder de l’autonomie pour les moments que vous passer à l’extérieur.


Les différents réglages de cette box

Réglages lorsque la box est éteinte

Rotation de l’affichage à l’écran

Selon vos préférences il est possible de faire pivoter l’affichage à 180°.

Pour se faire appuyez sur les boutons « + » et « – » simultanément pendant deux secondes.

Réglage du mode TCR (mode réservé aux vapoteurs confirmés)

Acronyme qui signifie Temperature Coefficient of Resistance.
Les vapoteurs confirmés apprécieront le mode TCR qui permet de spécifier et de mémoriser jusqu’à 3 coefficients de chauffe différents (vape en température), avec des atomiseurs fonctionnant avec des résistances différentes des résistances classiques.

Pour rentrer modifier les réglages, appuyer simultanément sur les boutons « fire » et « + ».

Vous pourrez ainsi entrer dans le menu TCR et paramétrer vos propres réglages.

Réglages lorsque la box est allumée

Mode Stealth ON/OFF :

Le mode « stealth » consiste à choisir de mettre l’écran en veille (ou non) lorsque vous vapez. Cette fonction est non négligeable, surtout lorsqu’on veut augmenter l’autonomie de son accu.

Pour se faire, appuyez simultanément sur les boutons « fire » et « – » pendant deux secondes, comme sur la vidéo ci-dessous.

Verrouillage/déverrouillage de la puissance 

Cette fonction bloque l’accès aux boutons + et -. Elle permet donc d’éviter de modifier malencontreusement la puissance utilisée.

Pour se faire, appuyez sur les boutons « + » et « – » simultanément pendant deux secondes.

Passer d’un mode à l’autre (VW/Smart/Bypass/TC/TCR)

Cette fonction permet de naviguer entre les différents modes.

Pour se faire appuyez trois fois successivement sur le bouton « fire », naviguez ensuite avec les boutons « + » et « – » puis validez en appuyant sur le bouton « fire » ou patientez dix secondes pour que la modification soit prise en compte.

Mode VW : Pour régler la puissance (de 1W à 75W) , utilisez les boutons « + » et « -« .  Ce mode s’utilise exclusivement avec des résistances en Kanthal et Acier Inoxydable.

La box accepte les résistances de 0.1 à 3.5Ω. Dans ce mode, vous pouvez régler par + et – (incrémentation de 0,1W et puissance de de 1 à 75W).

Il s’agit du mode le plus facile à utiliser, nous vous recommandons donc de faire vos premiers pas dans ce mode d’utilisation.

Mode Smart : Ce mode permet à la box de mémoriser jusqu’à dix réglages de puissance pour dix atomiseurs différents.

A chaque nouvel atomiseur utilisé pour la première fois sur la Aster, il vous suffit de régler la puissance et lorsque vous passerez d’un atomiseur à un autre le réglage se fera donc automatiquement.

Mode Bypass : Le mode Bypass va outrepasser les régulations électroniques (à l’exception des sécurités) pour délivrer un rendu très proche d’un mod mécanique. Ce mode ne nécessite aucun réglage, la puissance délivrée étant directement dépendante du taux de charge de l’accumulateur.
Le mode Bypass s’utilise exclusivement avec des résistances en Kanthal et Acier Inoxydable.

Mode TC-Ni/TC-Ti/TC-SS

Ce mode accepte les résistances en Ni, Ti et SS de 0.05 à 1.5Ω.

Le choix du mode TC dépend de la résistance que vous utilisez.

  • une résistance en Ni200 devra être utilisée avec le mode TC-Ni,
  • une résistance en Titane avec le mode TC-Ti et une résistance en Inox (SS) avec le mode TC-SS.

Concrètement au lieu d’augmenter/diminuer la puissance (Watt), on augmentera/diminuera la température maximale que nous souhaitons pour la résistance, de manière avoir une vape qui nous correspond.

Il est possible de régler indépendamment la puissance de la température, pour se faire cliquez 4 fois successivement sur le bouton « fire » puis augmentez/diminuez la puissance avec les boutons « + » et « -« .

Dans ce mode vous pouvez verrouiller la valeur de la résistance en appuyant en simultané sur les boutons « fire » et « + » pendant deux secondes, comme en mode VW.

Une fois effectif le petit symbole « Ω » apparaît à l’écran


Mise à jour du firmware de votre box Aster

La mise à jour du firmware s’effectue en téléchargeant au préalable le micro-logiciel sur le site officiel à cette adresse, il est également possible par ce biais de personnaliser le logo.

Dans cette mise à jour, la fonction “Preheat” fait son apparition.

Peu utilisée par les débutants en général, elle permet de sélectionner la puissance envoyée sur les deux premières secondes maximum  de l’inhalation, et de gommer l’effet diesel avec des résistances avancées de type Clapton et autres.

Pour cela, il faut éteindre l’Aster, appuyer simultanément sur le “Fire” et le bouton “+” jusqu’à ce qu’apparaisse le mode TCR M1.

Là, il faut presser trois fois le bouton “Fire“, l’écran “Power” apparaît.

On règle la puissance désirée avec les boutons “+” et “-” et on valide avec le “Fire“.

Ensuite, on règle la durée avec les boutons “+” et “-“.


Caractéristiques techniques

Puissance : de 1 à 75 watts
Écran OLED
Boutons en plastique
Connexion : pin 510 sur ressort
Modes de vape : VW/Bypass/Smart/CT (Ni, Ti, SS, TCR-M1, M2 et M3)
Résistances acceptées : de 0,1 à 3,5 ohm (mode VW/Bypass/Smart) de 0,05 à 1,5 ohm (mode CT)
Recharge par micro-USB en façade
Accus : 18 650 non fourni
Dimensions : 35,5 x 23 x 91 mm
Matériaux : inox, Pyrex et Delrin
Poids : 108 g
Cinq coloris : noir, gris, rose, blanc et métal brossé


Le coffret comprend

1 box Aster TC 75W
1 câble micro-usb
1 notice (pas en français)


Les plus

Evolutive (possibilité de faire évoluer sa vape avec des clearomiseurs/atomiseurs différents
Compacte
Bonnes finitions
Légèreté
Chipset complet et performant
Changement d’accu simple et sans outil
Elégante
Ergonomique
Excellent rapport qualité/prix

Les moins

Ecran un peu petit
Mode d’emploi en anglais


Bonne Vape !  🙂

PS : encore un grand merci à @VAPOT ET VOUS pour son vape mail qui m’a permis de réaliser ces tests.  (:good:)

Le mémo du vapoteur débutant

Ce mémo résume les nombreux conseils donnés dans les boutiques de vape, mais que tout vapoteur débutant a tendance à oublier (ou mélanger) dès qu’il repasse la porte de sortie du magasin.

Ne vous culpabilisez pas, vous avez reçu en un minimum de temps, un nombre incalculable d’explications sur le sevrage tabagique, les dégâts du tabac, les avantage de la vape, la nicotine, les différents rendus de matériel, la manière de vapoter, le choix du e-liquide… Il est donc normal de tout mélanger ou d’avoir oublié, cela n’a rien d’étonnant.

De plus, vapoter n’est pas fumer, ça s’apprend, et il est important de cerner la différence pour ne pas être frustré par ce changement. Il vous faudra quelques jours, voire quelques semaines pour certains, pour vous familiariser avec votre matériel.

Continuer la lecture de Le mémo du vapoteur débutant

L’Atopack Penguin V2 SE de Joyetech

Le Kit Atopack Penguin V2 SE est fabriqué par Joyetech.

Cette deuxième version reprend le design de la version 1 mais avec un choix de couleurs plus large.

Le gros avantage de cette version par rapport à la précédente, est la fenêtre de visualisation du e-liquide sans avoir à sortir la cartouche.

Ce pack conviendra parfaitement à des vapoteurs débutants aimant un tirage plutôt aérien, mais aussi à des vapoteurs confirmés soucieux d’avoir une box avec un Chipset fiable, au goût du jour et surtout ne procurant aucune fuite de E-liquide.

Vous serez certainement séduits par sa simplicité d’utilisation, son ergonomie, mais aussi par son efficacité.

 

Allumage et extinction

Pour déverrouiller l’appareil, appuyez cinq fois sur le bouton Fire.

Répétez l’opération pour éteindre l’appareil.

Les voyants clignotent 5 fois pour confirmer que l’appareil est activé/désactivé

Réglage de la puissance de la box

L’atopack Pinguin n’a besoin d’aucun réglage pour fonctionner, l’appui sur le bouton central est suffisant pour vapoter. La box gère la puissance automatiquement en fonction de la résistance installée.

Chargement de la batterie

La box se recharge directement avec son câble micro USB livré dans le kit.

 

Pour une charge plus rapide, nous vous conseillons d’utiliser un chargeur mural (prise secteur). Vous en trouverez dans toutes les boutiques de vape ou les sites web spécialisés.

 

Quand la batterie est chargée, les voyants s’allument pendant 10 secondes et s’éteignent.

Indication du niveau de batterie

  • entre 100% et 90%,  toutes les LED sont allumées
  • entre 89% et 70%, 4 LED allumées
  • entre de 69% et 30%, 3 LED allumées
  • entre de 29% et 10%, 2 LED allumées
  • à partir de 9%, 1 LED allumée

Protections de la batterie

Short circuit protection :

Lorsqu’un court-circuit se produit avant de vaper, le voyant clignote 5 fois et l’appareil s’éteint.
En cas de court-circuit en vapant, le voyant clignote 3 fois et la sortie se coupe automatiquement.

Protection de l’atomiseur :

ATOPACK PENGUIN SE dispose d’une protection en cas d’utilisation prolongée.
Le témoin clignotera 10 fois si le bouton de mise en marche est enfoncé pendant plus de 10 secondes.

Protection basse tension :

Lorsque la tension de la batterie tombe en dessous de 3,3 V, la lumière du bouton clignote à plusieurs reprises et l’appareil s’éteint.
Il suffit de charger pour allumer.

Le clearomiseur du pack (appelé cartouche)

Ce dernier est identique à la version 1, tant au niveau contenance qu’au niveau remplissage. Il se compose donc d’une cartouche (2 contenances au choix) et d’une résistance.

Les résistances

Ce clearomiseur est compatible avec les Résistances JVIC de Joyetech.

 

Les résistances JVIC sont positionnées horizontalement, mais ont une alimentation de e-liquide par le haut, ce qui permet de les ventiler pour éviter les fuites et les projections de jus.

Pour un fonctionnement optimal, veillez à ce qu’elles soient toujours alimentées en e-liquide.

2 Résistances différentes sont fournies avec le Kit (en fonction du type de vape de chacun).

  • 1 Résistance JVIC en 0.6ohm : pour une vape en inhalation indirecte
  • 1 Résistance JVIC en 0.25ohm : pour une vape en inhalation directe

Pour les vapoteurs débutants, il est à noter que les résistances JVIC 3 en 1.2 ohms sont compatibles et permettent d’utiliser des taux de nicotine plus élevés.

Remplissage du clearomiseur

  • Si c’est le 1er remplissage et que la cartouche est neuve, enlever la protection de la cartouche,

 

 

  • Déclipser la Résistance de l’Atopack avec l’ongle,
  • Remplir le réservoir en e-liquide par le trou prévu à cet effet
  • Nettoyer éventuellement l’excédent de e-liquide
  • Insérer de nouveau la Résistance dans son emplacement

 

Préalablement, veillez à amorcer la résistance.

Caractéristiques techniques du kit

 

 

  • Hauteur : 10.3 cm
  • Largeur : 5.2  cm
  • Profondeur : 2.7 cm
  • Contenance : 8.8 ml
  • Poids : 95 g
  • Puissance : 50W
  • Batterie intégrée au lithium 2000 mah
  • Charge max : 2A
  • Compatible avec les résistances Joyetech JVIC Atopack Penguin JVIC 1 0.6 ohms
  • Compatible avec les résistances Joyetech JVIC Atopack Penguin JVIC 2 0.25 ohms
  • Compatible avec les résistances Joyetech JVIC Atopack Penguin JVIC 3 1.2 ohms
  • Compatible avec les cartouches Joyetech Atopack Penguin 8.8 ml / 2.0 ml
  • Type d’inhalation : directe et indirecte en fonction de la résistance
  • Type de vapeur : légèrement serrée à aérienne en fonction de la résistance
  • Vapeur : tiède
  • Pourcentage de VG dans liquide pour une utilisation optimal : ≤ 60% de glycérine végétale
  • Niveau : débutant

Le coffret

Le Kit comprend les éléments suivants :

1 Batterie Penguin Joyetech
1 Clearomiseur Atopack Joyetech
1 Résistance JVIC en 0.6ohm
1 Résistance JVIC en 0.25ohm
1 Câble USB
2 Bouchons silicone
1 Manuel d’utilisation
1 carte de garantie

Les plus :

Bonne ergonomie
Design original
Grande contenance
Visibilité du niveau de e-liquide
Pas de fuite, ni suintement
Léger
Bon rapport qualité/prix
Coloris variés

Les moins :

Airflow non réglable
Drip Tip propriétaire
Trop aérien à mon goût pour des débutants en inhalation indirecte (ce qui nuit un peu aux saveurs)
Remplissage du réservoir peu pratique
Un peu « plastique »

Bonne Vape !

PS : un grand merci à VAPOT ET VOUS pour son vape mail généreux qui m’a permis de réaliser ce test.